Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Ligne Jean Miclanne
  • Ligne Jean Miclanne
  • : L'amour du bois, de l'état brut à son épanouissement artistique.
  • Contact

Recherche

Archives

Pages

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 21:30

Après un ponçage de circonstances et un autre, plus en délicatesse, je suis passé  à la phase "début de collage" du meuble lui-même ! Mais auparavant, il a fallu recouper les 2 façades pour que la hauteur soit correcte, à savoir que le meuble puisse aller dans le couloir et passer sous la fenêtre !!

Je remonte !!!!

Le remontage du meuble a commencé. Déjà les 2 façades... ensuite les traverses entre celles-ci et finalement les traverses à queue-d'aronde !

Je remonte !!!!
Je remonte !!!!

Après cela, j'ai arrangé les bords de découpe des trous faits pour le passage des tiroirs ! La photo, avant et après 😊

 

Je remonte !!!!
Je remonte !!!!

Pour continuer et finir pour aujourd'hui, les perçages des trous pour les tourillons. Ce qui fait qu'il n'y aura pas de vis dans ce meuble. Cela fait partie de mes critères (du moins quand c'est possible : quand il y a besoin d'une charnière, bien sur c'est métallique.)

 

Je remonte !!!!
Je remonte !!!!

Les deux dernières photos pour mon propre plaisir !! 

La 1ère montre que toutes les traverses du haut sont tourillonnées et collées. Bien sur quelques serre-joints pour la beauté du moment 😊

La 2ème est une vue "panoramique"... donc ne soyez pas inquiets de voir le meuble arrondi !!!

A bientôt 

Je remonte !!!!
Je remonte !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Ligne Jean Miclanne - dans Meuble range-CD
commenter cet article

commentaires

3D 02/08/2014 08:47

SUPER, il commence, non il continu à impressionné autant l’œuvre que l'auteur. JMD je suis fan de ton plaidoyer pour la vis.

3D 02/08/2014 09:05

impressionner veux-je dire lol

Jean-Marc 02/08/2014 07:04

Le métal même pour un beau meuble n'est pas une malédiction... J'aimerais un jour te conduire au respect pour les vis, création d'un génie tellement méconnu qu'il est resté anonyme. La vis est un bel objet, intelligent (elle a une tête...). Elles constituent un peuple d'une extrême variété : tête plate, fendue, fraisée, six pans, alêne, goutte de suif... Bien sur elles laissent une empreinte, mais cette empreinte permet de les identifier : cruciforme (en forme de croix !) dans toutes ses variétés, phillips ou posidrive, torx, six pans creux ou mâle... De métal brut, zinguées ou bi chromatées, leur aspect s'harmonise avec les essences qu'elles assemblent. Correctement disposées elles créent des motifs qui au fonctionnel rajoutent l'esthétique.
Je te prierai donc de bien vouloir abandonner ce racisme incongru, qui te prive d'une des plus grande et plus remarquable chose issue de la pensée de l'homme.
La vis reste l'apport inégalable du mécanicien au menuisier qui n'avait su inventer que la cheville.
Mais peut être que tu assimiles simplement la vis à un dérivé du clou cet objet vulgaire et intrusif issu des pratiques sado masochiste les plus décadentes. Quand l'homme croit s'éclater en lui tapant sur la gueule, c'est en fait ses plus mauvais instincts qu'il libère et il n'éclate que la pauvre planche qui n'en peut mais... Cette confusion est tout à fait compréhensible mais injuste, je fais confiance à ton sens de l'équité pour rétablir une vérité qui grandira tes créations et toi même.

Ligne Jean Miclanne 02/08/2014 09:01

Merci mon ami pour cet avis détaillé, bien étayé et qui ouvre à la réflexion. Il est peut-être temps que je revois mes paradigmes sur les vis !!